You're in all Blogs Section

RdV – Fin de la trêve hivernale – Liste des mobilisations en France

Liste des premiers rendez-vous prévus à la fin de la trêve hivernale des expulsions par les différents comités DAL:

Tagged with: , , ,
Posted in Actualité du logement, Campagne, Luttes

DAL Toulouse 31 – Réquisition Abbé Pierre: le sort des habitant-e-s pas prioritaire pour la Préfecture

Réquisition Abbé Pierre: le sort des habitant-e-s pas prioritaire pour la Préfecture.

Alors que des négociations ont été entamées il y a de cela trois semaines avec la Préfecture, la Mairie, le CHU pour trouver des solutions de relogement aux 70 personnes dont 30 enfants y vivant, aucune avancée n’a été notée mais plutôt de la mauvaise volonté.
 Ainsi se retrouve t-on dans une situation absurde où la Préfecture ne semble pas vouloir tenir compte de l’évaluation sociale effectuée par les services de la Mairie, et a décidé unilatéralement qu’elle ne voulait pas reloger tous les habitants mais une partie seulement, laissant les autres à la rue… De plus alors que les habitant-e-s soutenus par le DAL ont demandé dès le 10 janvier et leur entrée dans le Pavillon Nanta l’ouverture de négociations pour des relogements stables, on ne peut pas dire plus de deux mois après que la Préfecture se soit bousculée pour trouver une solution. Cette attitude met aussi en difficulté le CHU, débouté une première fois par le Tribunal Administratif de Toulouse, qui prétend avoir besoin du Pavillon Nanta pour stocker du matériel d’un autre bâtiment qu’il va laisser vide, avant de détruire le Pavillon Nanta…

Si vous ne suivez plus c’est normal, nous non plus. Toujours est-il que la Préfecture semble préférer que le CHU engage de nouveaux frais du contribuable pour un nouveau procès demandant l’expulsion des habitant-e-s, cela alors que le CHU prend toujours prétexte de son manque de moyens
pour fermer des services…

Dans cette affaire personne à part les habitant-e-s personne ne prend ses responsabilités, la Préfecture en tête. Cette politique de l’autruche de la Préfecture
mène tout droit à des squats des Arènes, insalubres et dangereux, et malgré le péril imminent qui y plane, les institutions ne semblent retenir aucune leçon.
“Gouverner c’est prévoir”, on ne peut pas dire que cet adage étouffe la Préfecture sur la question des personnes à la rue….

Malgré ce manque de sérieux, les habitant-e-s de la Réquisition Abbé Pierre soutenus par le DAL Toulouse 31 sont toujours ouvert-e-s aux discussions,
 et ont déjà demandé une réunion de travail avec les services compétents de la Préfecture.
 

DAL Toulouse31-No Vox International

Un toit c’est un droit!!

 

Posted in Actualité du logement, Campagne requisitionGO, Luttes

Relaxe des militant-e-s du DAL Bordeaux !

COMMUNIQUE
Paris le 23 mars 2017

 

Les militant-e-s du DAL Bordeaux définitivement  relaxés après 4 années de harcèlement policier et judiciaire, injuste et ciblé

La cour d’appel de Bordeaux, s’alignant sur la décision de la cour de Cassation du 13 avril 2016, a prononcé la relaxe des militants du DAL 33 (Gironde) harcelés depuis 4 ans, pour avoir affirmé leur solidarité et apporté leur soutien aux familles sans logis qui avaient occupé un immeuble vacant au centre de Bordeaux.

Il aura fallu près de 4 ans, pour que cette procédure s’achève, et que 3 militant-e-s qui ont soutenu les familles démunies, accusés en quelque sorte de délit de solidarité, soient mis hors de cause.    
Arbitraire et politique car elle visait un comité DAL très actif, cette procédure a commencé par des gardes à vue, des perquisitions, la confiscation des ordinateurs et téléphones portables, sans que cette procédure musclée n’aboutisse à mettre en lumière des faits mettant en cause les militant-e-s.

Le Parquet avait néanmoins poursuivi, sans fondements réels, et  TGI, puis la cour d’appel avaient condamné en 2014 les 5 militant-e-s, à 3 mois de prison avec sursis et environ 10 000  euros au titre des intérêts civils.  Le jugement de la Cour d’appel a été cassé  le 13 avril 2016, obligeant aujourd’hui  la Cour d’Appel de Bordeaux à se dédire.

La fédération dénonce ce harcèlement, mis en place par la police, les responsables politiques et judiciaires et les notables  locaux, qui a marqué  la vie des militant-e-s du comité, organisé en collégiale, c’est à dire avec plusieurs personnes  ayant la responsabilité légale de l’association.

Justice a  enfin été rendue, mais  seuls trois militant-e-s avaient saisi la cours de cassation.
Les deux autres, lassé-e-s de ces procédures interminables et éprouvantes, avaient renoncé. Ils  devront supporter les condamnations arbitraires et injustes rendues par la cour d’appel en 2014. Nous ne les oublions pas et leur apportons notre soutien.

DAL fédération salue le courage et la détermination des militant-e-s poursuivi-e-s, et souhaite désormais beaucoup d’actions et de réussites au DAL 33  pour les sans logis, les mal logés et les locataires de Bordeaux !

Un toit c’est un droit !

Tagged with: , , ,
Posted in Luttes

Arrêt des expulsions, baisse des loyers, un toit pour tou-te-s! – Manif. 1er avril Paris – PFLMS

Arrêt des expulsions, baisse des loyers, un toit pour tou-te-s!

MANIFESTONS

samedi 1er avril – 15h à République

 

Le 1er avril annonce le retour menaçant  des expulsions sans relogement pour plus de 130 000 locataires du privé comme en HLM qui ont reçu un jugement d’expulsion. Un triste record. La situation des locataires se dégrade rapidement, sous l’effet de la hausse des loyers, des charges, et de la baisse des allocations logement … Cette date annonce aussi la fermeture inacceptable de milliers de place d’hébergement d’urgence, ainsi que des centaines de milliers de coupures d’énergie

La crise du logement s’est aggravée, les locataires de moins en moins riches doivent se serrer la ceinture pour ne pas «crever sur un trottoir», sacrifier des dépenses de santé, de chauffage, pour payer le loyer …

 

Non à la  MARCHANDISATION du logement !

Plutôt que de loger mieux et moins cher la population, suspendre les expulsions sans relogement, reloger les prioritaires DALO menacés, plusieurs candidats à l’élection présidentielle s’attaquent dans leur programme au droit à un logement stable, au maintien dans les lieux en HLM et veulent accélérer les expulsions.

 

Pourtant les profits dans le secteur immobilier et locatif privé ont explosé depuis 2000, la spéculation immobilière se déchaîne grâce au soutien des politiques publiques d’urbanisme locales et nationales, faisant flamber les prix dans les villes et les quartiers populaires  (métropoles, Grand Paris, ANRU …). Mais les profiteurs du logement en veulent toujours plus, c’est pourquoi il faut les combattre.

 

La marchandisation du logement social menace aussi les locataires, encourageant la vente, la “valorisation du patrimoine”, la construction de HLM par des promoteurs privés, la destruction des quartiers populaires, et des profits mirobolants.

Nous appelons à manifester le 1er avril tous ensemble, « pour nos droits et contre leurs privilèges » : 

· ARRET DES EXPULSIONS, des fermetures des places d’hébergement, des coupures d’énergie et d’eau !
· BAISSE  DES LOYERS ET DES CHARGES, hausse des APL, généralisation immédiate de l’encadrement des loyers validé par le Conseil d’État.  !
· CONSTRUCTION DE 200 000 LOGEMENTS SOCIAUX à loyers abordables par an, y compris dans les villes riches (Loi SRU), renforcement de l’entretien, de la réhabilitation et du financement des HLM (1%, Livret A, aides à la pierre, affectation du foncier et du bâti public…)
· APPLICATION ET RENFORCEMENT DES DROITS (Réquisition, loi DALO, droit à l’hébergement, loi ALUR, …) pour tous : locataires, mal-logés, sans-logis, réfugiés, résidents de foyers, jeunes …
· TAXATION DES PROFITS ET DES TRANSACTIONS SPECULATIVES, arrêt des cadeaux fiscaux aux investisseurs et aux riches et des politiques d’urbanisme spéculatives !
· INSCRIPTION DU DROIT AU LOGEMENT DANS LA CONSTITUTION
 

 

Premiers signataires :  PlateForme Logement des Mouvements Sociaux, AC !, ACDL, AFVS, APEIS, Bagagérue, CAL, CGT Indecosa, CGT, CNAFAL, CNL, COPAF, CSF, DAL, HALEM, MNCP, SUD Santé Sociaux, Syndicat de la Magistrature, Union syndicale Solidaires…

Tagged with: , , , , , , ,
Posted in Luttes

DAL 33 – Délibéré repoussé au 23 mars 2017

Procès D.A.L.33
​Jeudi 23 mars
14h
Cour d’Appel de Bordeaux
Place de la République

Conférence de presse en suivant.

***
Communiqué de l’association Droit Au Logement de Gironde
D.A.L33

Bonjour,

Après le report de deux semaines d’un délibéré attendu avec frilosité, après trois ans de procédure indigeste, de diffamation médiatique, de condamnation sans preuve, de frais de cassation, de souffrances psychologiques, de garde à vue, de perquisitions, notre association souhaite que ce jeudi clôture définitivement pour nos trois camarades un dossier ubuesque qui n’aurait jamais du être instruit.

Lire ici :
http://dal33.over-blog.com/tag/proces%20d.a.l33/

Nous vous donnons rendez-vous à 14h, jeudi 23 mars, à la Cour d’Appel de Bordeaux (place de la République).

Vos messages de soutien, vos encouragements, vos pensées, tout cela nous permet de garder la tête haute et d’affronter ces tourments.

Merci encore et toujours à toutes et tous et… A Jeudi !!

Merci de faire suivre dans vos réseaux,
http://dal33.over-blog.com/2017/03/jeudi-23-mars-proces-d.a.l.33-le-delibere.enfin.html

L’association Droit Au Logement de Gironde (D.A.L 33)


Bordeaux le 12 mars 2017

Communiqué de l’association Droit Au Logement de Gironde
D.A.L33

Jeudi 9 mars, trois de nos camarades avaient rendez-vous pour une ultime fois – nous le souhaitions – devant la Cour d’Appel de Bordeaux.

Ce jeudi, à 10h40, le Conseiller de la Cour prévenait les avocats que le délibéré dans l’affaire « Planterose » était reporté au jeudi 23 mars pour défaut de greffe.

Nous pensions pouvoir mettre un point final. Nous apprenons la patience parce qu’il parait que la justice na’ plus les moyens de rendre la justice.

Tandis qu’à Paris, des camarades du D.A.L et de Jeudi Noir étaient poursuivis par un promoteur à hauteur de 2,7 millions d’€ :
https://www.droitaulogement.org/2017/03/procesvalenciennes/

A Toulouse, le DAL 31 emportait une victoire juridique, la demande du CHU d’expulser la réquisition Abbé Pierre ayant été rejetée !!!
https://www.droitaulogement.org/2017/02/victoire-juridique-du-dal-toulouse-31-la-demande-du-chu-dexpulser-la-requisition-abbe-pierre-rejetee/

Ainsi vont les D.A.L…

Restons mobilisés,

Droit Au Logement de Gironde
D.A.L33


http://dal33.over-blog.com/
https://www.facebook.com/dal33gironde/


Procès D.A.L.33 – Le délibéré
Jeudi 9 mars
14h
Cour d’Appel de Bordeaux
Place de la République

Conférence de presse en suivant

***
Communiqué de l’association Droit Au Logement de Gironde
D.A.L33

Bonjour,

Jeudi 9 mars 2017, au Tribunal d’Appel de Bordeaux, trois camarades de notre association connaîtront, nous le souhaitons, la fin de trois ans d’une procédure épuisante dans l’affaire dite « Planterose ».

Accusé-e-s à tort de violation de domicile et d’installation de familles étrangères, la Cour de Cassation avait souligné l’absence de preuves matérielles dans un dossier sans consistance et renvoyé les militant-e-s à un nouveau procès en appel.

Celui-ci s’est tenu le 26 janvier dernier.

Se rendant enfin à l’évidence, l’Avocat Général se voyait ce jour-là contraint de reconnaitre la vacuité de ce dossier et de requérir la relaxe

Lire ici :
http://dal33.over-blog.com/2017/03/proces-du-d.a.l33-la-relaxe-re…

Il serait tout à fait surprenant que les Juges aillent à l’encontre de cette requête et condamnent de nouveau nos camarades.

Ils/elles se rendront donc au Tribunal certain-e-s de voir leur innocence enfin reconnue et toujours solidaires des deux camarades injustement condamné-e-s.

Merci de venir nombreux/nombreuses les soutenir pour ce que nous espérons être le dernier rebondissement d’une affaire qui n’aurait jamais dû être.

Merci de faire suivre dans vos réseaux,

L’association Droit Au Logement de Gironde (D.A.L 33)

Posted in Luttes

Tricot Tour – Nos droits contre leurs privilèges, c’est parti!!!

Tricot Tour – Nos droits contre leurs privilèges, c’est parti!!!

Dans le cadre de la campagne Nos Droits contre leurs Privilèges, lancée par de nombreux mouvements sociaux, notre ami Chaussette, ancien sans-abri, débute son Tricot Tour jusqu’à Paris! Il va alerter et interpeller sur les conditions de vie des plus pauvres tout au long de son périple.
Nous profiterons de son départ pour rappeler que les habitant-e-s de la Réquisition Abbé Pierre attendent toujours des solutions de relogement stable.
Venez nombreux boire un café avec nous et encourager Chaussette pour son départ!

RDV ce mardi 10h au rond point Croix de Pierre!

—————-

 de Toulouse à Paris

–       21 mars: lancement du Tricot Tour: 10h Croix de Pierre => https://www.facebook.com/events/241722829623175/

–       Mercredi : 2è étape à Bayonne. Giratoire de Balichon. Bus au départ de Toulouse. => https://www.facebook.com/events/250515982076692/

–       Samedi 25 : 3è étape: Lagardelle-Sur-Lèze => https://www.facebook.com/events/1935663386662591/


Revue de presse:

22 mars 2017 – Toulouse: ancien SDF, “Chaussette” pédale jusqu’à Paris contre le mal-logement – France Bleu

21 mars 2017 – “Chaussette”, un ancien SDF, va relier Toulouse à Paris, contre l’inégalité sociale – Côté Toulouse

21 mars 2017 – Un Tour de France pour dénoncer le mal-logement – La Dépêche

 

Posted in Actualité du logement, Campagne, Luttes

Belle victoire pour l’encadrement des loyers, honte à Valls, Pinel et Cosse

COMMUNIQUE
Paris le 17 mars 2017

Conseil d’État : belle victoire pour l’encadrement des loyers !
Honte à Valls, Pinel et Cosse !

Droit Au Logement salue l’arrêt symbolique du Conseil d’État, obtenu par J. Bayou et son avocat, annulant pour excès de pouvoir, la décision prise par Manuel Valls en septembre 2014  de réduire l’encadrement des loyers issu de la loi ALUR à une expérimentation limitée à Paris.

Droit Au logement avait mobilisé les associations et syndicats réunis dans la Plate Forme Logement des Mouvements Sociaux (PFLMS) pour une marche le 3 septembre 2014 contre la politique du logement néo-libérale annoncée quelques jours avant par M. Valls, réduisant l’encadrement des loyers à la seule ville de Paris, baissant les impôts sur les profits issus de la spéculation foncière, et annonçant l’amortissement Pinel, produit de défiscalisation permettant aux riches de loger leurs enfant ou leurs parents avec l’aide de  l’Etat.

Valls appliquait les revendications des promoteurs et des bailleurs,  parmi lesquels Mr Dilin dirigeant de NEXITY est un des plus influents représentants.

Mercredi 15 mars les mal logés ont d’ailleurs barbouillé la vitrine du siège de NEXITY, à l’occasion du MIPIM à Cannes (Marché international des professionnels de l’immobilier), ou se réunissent les spéculateurs du monde entier afin de dénoncer l’enrichissement sans fin des milieux de l’immobilier, et l’appauvrissement des locataires et des habitants des quartiers populaires.

Résultats : L’année 2016 est une année record pour les transactions, le logement neuf privé et l’enrichissement du secteur, tandis que les communes et les départements populaires sont gangrénés par la spéculation immobilière, que le nombre d’expulsions locatives continue d’augmenter en 2016 comme celui des sans abris et des logements vacants.
C’est pourquoi  Mme Cosse, sans vergogne, 1ère Ministre du logement à se rendre au MIPIM et à l’inaugurer (à notre connaissance), a été si bien accueillie à Cannes par les spéculateurs.
La politique du logement de M. Valls, appliquée par Mme Pinel puis Mme Cosse, est honteuse.

Le DAL revendique la baisse des loyers et l’encadrement  depuis 2002,  seule mesure  capable de faire revenir les prix du logement à un niveau décent pour la population et d’éviter une correction brutale engendrant une nouvelle crise immobilière et bancaire dont les classes populaires feront à nouveau les frais.

Si l’encadrement actuel n’est pas suffisant, son application dans toutes les communes tendues aurait permis d’amorcer une baisse des loyers, et de commencer à alléger cette charge incompressible et de plus en plus lourde pour les locataires, d’autant plus que leurs revenus et les APL sont à la baisse.

Cet arrêt vient tardivement, trop proche d’une élection où le lobby immobilier a déjà placé ses vues rétrogrades et égoïstes auprès des candidats libéraux – populistes qui défendent avec zèle l’intérêt des riches et des rentiers, sans que le candidat du parti au pouvoir n’ait fait l’aggiornamento de ces politiques et de ces décisions désastreuses pour les locataires et les mal logés.

C’est pourquoi le DAL appelle avec les mouvements sociaux et la plate forme logement à manifester dans toute la France le 1er avril, date de la fin de la trêve hivernale ( Paris à 15h Place de la république) :
– Pour la baisse des loyers, contre les expulsions !
– Pour le droit au logement pour tou-te-s, contre la marchandisation du logement !
– Pour nos droits et contre leurs privilèges !

Tagged with: , , , , , , , , , , , ,
Posted in Actualité du logement, Luttes, Vos droits

Action antiMIPIM : Stop Spéculation immobilière

COMMUNIQUE
Paris le 15 mars 2017 – 15h

Droit Au Logement, manifeste depuis le siège de NEXITY, dans le 9e à Paris
N°1 des promoteurs en France pendant qu’ils paradent à CANNES, au MIPIM

1er promoteur de France au chiffre d’affaire de plus de 3 milliards d’Euros (270 M de profits), à l’occasion du MIPIM marché immobilier international qui se tient à Cannes et rassemble des promoteurs du monde entier, NEXITY est un des acteurs centraux du logement cher en France, de l’endettement des ménages.

Ce matin le PDG de NEXITY qui ne cache pas sa proximité avec l’Élysée depuis 2007 et se vante d’avoir influencé ses hôtes, n’a pas manqué sur France Inter ce matin de féliciter l’action de M. Valls à Matignon et de soutenir le candidat Macron.

Et pour cause, l’année 2016 a été l’année des promoteurs, et des profiteurs du logement cher, affichant une année record en matière de transaction et de vente de logements neufs et le candidat Macron partage manifestement ses vues;

Les promoteurs, agents principaux de la spéculation immobilière, participent activement à la flambée des prix dans le secteur, et donc à l’aggravation de la crise qui en découle : expulsions massives, aggravation du sans abrisme et du surpeuplement, tandis que les quartiers populaires, et leurs habitants, sont la proie principale de ces prédateurs du logement, grâce à l’entremise des institutions publiques locales et nationales qui leurs concèdent terrains, immeubles de prestige, aménagement, maitrise d’ouvrage, construction ….

Ce PDG, qui prétend faire le bien, mais s’occupe surtout de ses profits, s’est déclaré hostile aux mesures nécessaires à l’amélioration des conditions de logement des victimes du logement cher, et favorables à celles qui l’aggravent :

Il est contre l’encadrement des loyer, pour renforcer la dérégulation des rapports locatifs, pour le maintien des aides fiscales aux riches les aidant même à acheter des logement pour loger leurs enfants, pour précariser encore plus le statut des locataires …

Un mot d’ordre aujourd’hui domine , chez NEXITY comme au MIPIM, “marchandisons le logement, le foncier, le patrimoine commun, les espaces naturels protégés …et vive les prédateurs !

Aujourd’hui les mal logés et les locataires pleurent
Demain si arrive la crise, ce sera tout le pays, comme en Espagne ou au Brésil …

DAL appelle : à la baisse générale des loyers, des charges et des fluides, à la réalisation massive de logements sociaux, à l’arrêt des expulsion, des aides fiscales aux riches, à la taxation des profits immobiliers et à l’application des lois qui instaurent le droit au logement, le droit à l’hébergement, le droit de réquisition des logements vacants.

Posted in Actualité du logement, Campagne, Luttes, Réflexions

DAL 38 – Comm. suite à la marche du samedi 11 mars 2017

Communiqué de presse de l’assemblée des locataires, mal logé.es et sans logement et du Droit au Logement 38 du samedi 11 mars 2017

 

 

Aujourd’hui, nous étions un millier de personnes à défiler dans les rues de Grenoble, de Grand-Place au Parc Valmy, pour faire appliquer par les décideurs politiques (mairies, métropole et préfecture de l’Isère) la loi de réquisition et plus largement le droit au logement pour toutes et tous.

Locataires mis en difficulté par les loyers et les charges trop chères, demandeurs d’asile sans logement, sans papiers, personnes sans domicile, étudiant.es précaires et/ou étrangers victimes de l’incendie du bloc 3 de Condillac, squatteurs en voie d’expulsion : tous et toutes ont répondu à l’appel et ont pu exprimer leurs différentes revendications qui convergeaient vers trois mots d’ordre adressés aux pouvoirs publics :

  • L’arrêt immédiat des expulsions
  • La réquisition des bâtiments vides de l’agglomération pour reloger les personnes menacées d’expulsion ou à la rue.
  • La baisse des loyers et des charges dans le privé comme dans le public.

Après s’être arrêtés devant les sièges d’Actis, de l’Opac 38 et de Grenoble Habitat, devant les tour du Village Olympique appartenant au Crous, dont l’une est privée d’électricité tandis que dans une autre ont été relogés des étudiants sinistrés par l’incendie de Condillac, devant l’OFII, devant un squat situé au 106 rue des Alliés menacé d’expulsion, devant le Crédit Agricole racheté par la mairie de Grenoble, tous ont convergé au Parc Valmy pour soutenir les demandeurs d’asile y campant depuis trois semaines avec le soutien de l’Assemblée des locataires, mal logé.es et sans logis. S’y est tenu une conférence de presse avec notamment la participation de Jean-Baptiste Eyraud, porte parole de la Fédération Droit Au Logement , de Gus Massiah, cofondateur des Forum Sociaux Mondiaux et de la Coalition Européenne d’Action pour le Droit au Logement et à la Ville.

Lors de cette conférence de presse a été réaffirmée que malgré l’occupation depuis le mois de juin 2016 du 6, rue Jay par l’Assemblée des locataires, mal logé.es et sans logis, bâtiment appartenant à la Mairie de Grenoble, aucune mesure n’a été prise qui aille dans un sens de justice sociale : encore aujourd’hui, environ 4000 personnes sont à la rue en Isère et selon l’INSEE, 10000 logements sont vides devant l’agglomération. Le mouvement de colère, de convergence et d’action d’aujourd’hui ne s’arrêtera pas à aujourd’hui, il s’agit au contraire d’une première pierre à quelques semaines de la fin de la trêve hivernale.

L’assemblée des locataires, mal logé.es et sans logement et le Droit au Logement 38

Posted in Luttes

DAL31 – Concert de soutien des Motivés à la Réquiz Abbé Pierre

Toulouse

le 12 mars 2017

 

 

Hier, samedi 11 mars, avait lieu un concert surprise pour les habitant-e-s de la réquisition Abbé Pierre du DAL Toulouse31
C’est pas moins de 500 personnes qui ont assisté à un concert de soutien gratuit des Motivés, dans la rue, dans une ambiance de fête, de lutte et de solidarité !

#Motivés
#ToujoursLA

 

 

http://www.ladepeche.fr/article/2017/03/10/2533317-mouss-hakim-zebda-concert-gratuit-11-mars-toulouse.html

Posted in Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.