Château d’Alincourt : Locataires en danger !

DAL / Droit Au LogementL’État de siège se renforce au château d’Alincourt : Les locataires du camping sont désormais en danger. Une locataire a passé la nuit dehors. Des militants du DAL sont visés par des menaces de tabassage. Des locataires sont poussés voire convaincus de retirer leur plainte, par crainte de voir détruit leur habitat, tandis que les vol dans les chalets et les destructions se poursuivent.

Des dizaines de familles avec enfants, des personnes vulnérables vivent dans la peur, au point de fuir leur habitation et d’abandonner leurs biens, depuis février au château d’Alincourt, dans un secteur où est très implantée l’extrême droite (Oise, à la limite du 95 et du 78, commune de Parnes, à coté de Magny en Vexin)… Une trentaine de vigiles se revendiquant souvent du FN maintient l’état de siège et commet en toute impunité délit sur délit, pour chasser les locataires. Il veulent avoir viré tout les locataires qui résistent d’ici lundi 12 mai, car c’est le procès sur la validité des baux (RV à 9h30 au Tribunal de Grande Instance de Beauvais, Oise) :

-* Mobil home et chalets (que beaucoup ont acheté) cambriolés puis détruits dès que les occupants tournent le dos, y compris pendant les vacances.
-* Menaces, insultes, harcèlement, contrôles d’identité et des coffres, tapage nocturne avec diffusion de sons pornographiques, rodéos de 4X4…
-* Refus répétés de la gendarmerie de Chaumont de prendre les plaintes des locataires, puis ralentissement délibéré de l’enquête.
-* Préfecture de l’Oise et Maire, qui par leur silence couvrent ces agissement.
-* Les vigiles ont annoncé la coupure de l’eau, de l’électricité à partir de lundi 12 mai, et l’interdiction de rentrer eau et nourriture…
-* Une locataire qui a encore le courage de témoigner à la presse s’est vue refuser l’entrée toute la nuit du 6/7 mai, l’électricité lui a été coupée rendant impossible toute communication avec son amie restée à l’intérieur.
-* Une délégation du DAL s’est rendue mercredi au siège de sociétés de Dumenil, dans le 16ème à Paris, pour demander l’ouverture de négociations. Les vigiles l’en ont expulsé très brutalement. 2 femmes ont été blessées. Des menaces de tabassage des militants du DAL ont été proférés, émanant du chef des vigiles. Des plaintes ont été déposées.

Ils ont des droits !!! ils habitent là depuis parfois 20 ans, ils ont des biens, ils doivent être protégés, indemnisés, réinstallés décemment et circuler librement !
Nous demandons aux Ministère du Logement et de l’Intérieur de faire cesser ces exactions et ces expulsions illégales, de faire respecter l’État de droit, et de mettre en place des solutions de relogement.

Le millionnaire Dumenil, 90ème fortune de France, spéculateur financier et immobilier, spécialiste des rachat de marques et des licenciements massifs, n’est ni au dessus des lois, ni dans un fief !
-* Solidarité avec les locataires du camping : Pique-nique solidaire et pacifique
-** dimanche 10 mai, à partir de 13h30 à l’entrée du château – Point presse à 14h00

Château d’Alincourt (Commune de Parnes, Oise, vers Magny en Vexin) :
-* De Paris : Porte de Clignancourt ou porte de la Chapelle, A86, A14 direction Cergy pontoise,
_ puis Magny en Vexin centre, puis St Gervais centre, suivre Château d’Alincourt à droite à la sortie du village.

Pétition « Justice au château d'Alincourt »

Posted in Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.