Première nuit calme, au Château d’Alincourt

Château d'Alaincourt : Le siège se renforce

DAL / Droit Au LogementPremière nuit calme, au Château d’Alincourt (Oise)

Après le passage d’une délégation du DAL et de HALEM vendredi en fin d’après midi, et des intervention en direction de la Préfecture de l’Oise, du Ministère de l’Intérieur et du ministère du Logement, les locataires en titre du camping du Château d’Alincourt (Oise, près de Magny en Vexin, commune de Parnes) ont passé une première nuit calme, après un mois de harcèlement.

Un face à face avec les vigiles accompagné de molosse (sans muselière) de plusieurs heures, n’a pas empêché des locataires de sortir du camping et de témoigner du traitement que leur inflige le nouveau propriétaire du château pour les faire déguerpir sans jugement. Terrorisés par les nervis engagés par le promoteur qui a acheté le domaine, une gande partie des locataires avaient fuit les lieux, dans lesquels ils vivaient depuis parfois 20 ans. Il reste une quarantaine de familles avec enfants. Beaucoup se sont endettés pour acheter un mobil home, ou un chalet.

Pour la première fois les gendarmes, qui avaient été sollicité de nombreuses fois en vain par les locataires et avaient refusé de prendre leurs plaintes, sont intervenus dans la soirée. Les locataires ont pu alors franchir la grille du château, et retourner chez eux. Les gendarmes sont ensuite descendu dans le camping constater les dégâts.

En fin d’après midi, une délégation de la Fédération DAL se rendra à nouveau sur place, à partir de 17h00, pour assurer une veille, et encourager les locataires : Des tentes, seront symboliquement installées pour exiger la levée du siège, le lancement de poursuites judiciaires, et des solutions satisfaisantes pour les locataires.

Levée immédiate du siège !
_ Il reste désormais à normaliser la situation, c’est à dire permettre un accès libre du camping aux habitants et à ceux qui leurs rendent visite, notamment les associations de défense, et à lever le siège.

Mise en place de poursuites judiciaires contre le propriétaire et ses gros bras !
_ Insultes racistes, sexistes, menaces de mort, dégradation de bien, chantage, voie de fait, violation de domicile, nuisances… Les locataires hier ont fait état des nombreuses exactions commises à leur encontre. Le parquet doit être saisi et doit agir sans tarder. Il n’est pas tolérable que ce personnage même s’il est classé 81ème fortune française bénéficie de l’impunité. Des indemnisations doivent aussi être mises en place.

Une table ronde
_ Avec l’Etat, le Maire, les associations de défense (DAL, HALEM …), les représentants des locataires, et si possible le propriétaire !
_ Pour examiner les Droits des locataires en matière de maintien dans les lieux, pour mettre en place des solutions de relogement en logement social ou sous forme de terrains familiaux, comme cela a été réalisé dans la Drôme pour les habitant du camping de Diémoz, en 2008.

Pétition « Justice au château d'Alincourt »

Posted in Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.