Un logement c’est la Loi !

Vidéos : Collectifs des Oubliés du DALO

Les demandeurs DALO se mettent en campagne et vous invitent Mardi 13 octobre à 11h00 :
-* Conférence de presse à la Fédération DAL, 24 rue de la banque, Paris 2ème.

Depuis le 1er janvier 2008, date de mise en vigueur de la loi DALO, plus de 1500 demandeurs DALO ont saisi les comités Droit Au Logement principalement en Ile de France. L’association a lancé et accompagné de nombreuses procédures, qui ont majoritairement abouti. Condamné, l’Etat ne reloge toujours pas dans la plupart des cas. Que faut il faire ?

Des milliers de mal-logés et de sans-logis reconnus prioritaires par les commissions de médiation, et que l’État doit reloger, attendent que celui-ci leur présente une solution de relogement. Ils sont abandonnées dans leur détresse et leur précarité. Ils demandent à vivre dans un logement décent, stable pour élever leurs enfants sans angoisse de l’avenir et payer un loyer correspondant à leurs revenus.

DAL / Droit Au LogementLa Loi républicaine, adoptée à l’unanimité, par les deux assemblées est, trois ans plus tard, piétinée et bafouée.

Exclus, trompés, ils sont devenus les laissés pour compte de l’inaction délibérée de l’État. Celui ci plaide scandaleusement son impuissance. Or l’État a les moyens de loger, au lieu de financer les promoteurs et les riches investisseurs :
-* Un quart des attributions de HLM sont réservées au Préfet, mais ceux ci ont jeté l’éponge et laissent toujours plus de marges au clientélisme politicien et social.
-* Le Solibail, dispositif récent de location dans le parc locatif privé financé par l’État, est restée à la portion misérable : 1000 locations pour toute la France dans la loi de finance 2010.
-* La Loi de réquisition, en vertu de l’article L 641 et suite du code de l’habitation, n’est pas appliquée, bien que 1,9 millions de logement soient encore recensés vacants dans notre pays. Là aussi la loi est bafouée.

Signe du mépris et de l’indifférence de l’État vis à vis des demandeurs DALO : chaque jour, les Préfets signent des autorisations d’expulsion de familles qu’il doivent reloger en vertu de la loi du 5 mars 2007. Des centaines de familles sont jetées à la rue par ceux qui ont une obligation légale de les reloger…

Les demandeurs DALO qui ne se résignent pas face à cette injustice lancent la campagne «un logement c’est la Loi» qui se traduira par des actions concrètes dans les prochains jours, pour l’application de la loi DALO, l’arrêt des expulsions sans relogement, l’application de la Loi de réquisition.

Tout les demandeurs DALO bafoués, les citoyens écœurés et les associations et organisations conscientes de cette injustice sont invitées à soutenir et participer à cette campagne.
-* Un logement c’est la Loi ! Un logement c’est un droit !

RéSEL : Réseau STOP aux expulsions de Logement

DAL / Droit Au LogementComment savoir si vous êtes éligible au droit au logement opposable

Posted in Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.