Pas d’expulsions, relogement !!

1 – Vendredi 16 mars, à partir de 6h du matin, les expulsions locatives vont reprendre en France :

Droit Au Logement demande au Gouvernement de suspendre toute expulsion sans relogement préalable :
– reloger au plus vite les ménages expulsables et reconnues prioritaires DALO, les locataires modestes qui ne peuvent se reloger par leur propre moyen, par ailleurs locataires de logements appartenant à des petits propriétaires en difficulté.
– suspension de l’expulsion s’agissant des grands bailleurs privés et baisses des loyers, pour permettre le maintien des locataires en place, en attendant leur relogement
– Suspension de l’expulsion s’agissant de bailleurs sociaux et maintien dans les lieux, jusqu’à l’effacement de la dette, s’agissant de locataires à revenus modestes.

Dans l’attente, DAL appel à se mobiliser partout où il sera possible de soutenir les personnes menacées d’expulsion, et demande au maires qui ne l’ont pas encore faire de prendre des arrêtés d’interdiction des expulsions, et à ceux qui l’ont fait ou ont pris des vœux en ce sens , de donner instruction à leur bailleur social de cesser toute expulsion.

2 – Pour obliger l’État à héberger les sans-abris jusqu’à leur relogement : 115juridique.org
DAL exige du Gouvernement qu’il respecte l’obligation d’accueil inconditionnel de toute personne sans abris, et de maintien jusqu’à un relogement, conformément à la loi (L345-2 du Code de l’Action Social), et de l’ordonnance du Conseil d’État du 10 février rendu à la suite d’une requête du DAL, qui ouvre l’accès à la procédure la plus rapide en Droit administrative, et rappel à l’État ses obligations légales.
DAL exige que le Gouvernement laisse ouvert toute les structures d’hébergement qu’il a prévu de fermer (CHU et autres) à partir du 31 mars, menaçant de remettre à la rue, illégalement, plusieurs milliers de sans logis.
DAL appel les sans logis à se mobiliser et à refuser de quitter les centres d’accueil, conformément à la loi.
Afin que les Droits des sans logis soient respectés, DAL a participé activement à la mise en place du 115 juridique, lancé mercredi 14 mars, par plus de 30 associations, en mettant à disposition ses compétences mise en oeuvre pour obtenir la décision du Conseil d’État et les premières ordonnances rendues par les Tribunaux Administratifs.

Droit Au Logement, appelle toute les personnes de bonnes volonté ayant quelques connaissances juridiques, professionnels, militants, bénévoles à s’emparer de ces outils, mis à disposition sur le site 115juridique.org, et à multiplier les référés libertés.

Déterminés à agir en cette période électorale pour les personnes qui souffrent de la crise du logement, DAL demande au principaux candidats de se positionner sur la mise en œuvre de la loi DALO, l’obligation d’accueil des sans logis, la loi de réquisition.

De plus, agissant activement avec la plate forme logement des mouvements sociaux, DAL exige la baisse des loyers, la taxation de la spéculation immobilière, la réalisation massive de vrais logements sociaux.

Tagged with: ,
Posted in Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.