Doit Au Logement rend hommage à l’Abbé Pierre à l’occasion du 100e anniversaire de sa naissance.

L’Abbé Pierre a combattu toute sa vie pour “les plus souffrants”, et les sans logis, considérant qu’être privé de logement est une condamnation à mort, et constitue une injustice intolérable dans nos pays riches.

Grâce à son appel sur les ondes de 1954, et l’insurrection de la bonté qui s’en était suivie, le Gouvernement avait  lancé le premier grand programme de construction de HLM, et en 1956 avait été adoptée la loi instaurant la trêve hivernale des expulsion locative.

A partir de 1990, et pendant 16 ans, l’Abbé pierre, fondateur d’Emmaüs, a soutenu les combats du DAL avec les mal logés et les sans logis : se rendant dans les campements, les immeubles réquisitionnés, participant à des marches, ou intervenant auprès des acteurs du logement et des autorités politiques* .

L’Abbé Pierre, et ses coups de colère, faisait trembler les responsables politiques, les obligeait à renoncer réprimer, et à ouvrir le dialogue et les négociations.  Ce n’est pas un hasard si le lors du quinquennat Sarkozy, élu après la mort de l’Abbé Pierre, le DAL a connu plusieurs tentatives de criminalisation, et les mouvements de mal logés, des roms, et des exclus du logement ont été réprimés.

Son action et son soutien aux luttes des sans logis ont permis de placer au premier plan la question du logement des “plus souffrants”. Il a contribué  à l’adoption de la loi DALO, cette loi encore imparfaite qu’il serait juste de nommer “la loi Abbé Pierre”, lorsqu’elle deviendra  la traduction effective et concrète du Droit au logement.

Droit Au Logement salut ce grand combattant et fidèle allié des sans logis, qui a cultivé  la compassion et l’humanisme dans le cœur des Français.

DAL continue la lutte avec les opprimés de la crise du logement, car c’est là une bonne manière d’honorer la mémoire de l’Abbé Pierre, et demande au Gouvernement de lancer un plan de mobilisation de 100  000 logements vides, pour loger en urgence les sans logis et les prioritaires DALO.

 

* l’Abbé Pierre et les luttes des mal logées et sans logis du DAL , quelques dates :

  • 1990 – Mai Place de la Réunion, Paris 20e: l’Abbé Pierre apporte son soutien aux familles expulsées qui campent place de la Réunion, et après leur relogement, créeront en octobre l’association “Droit Au Logement”,.
  • 1991- Du 14 juillet à Novembre, Quai de la gare Paris 13e : installation du campement  de 101 familles sans logis  sur terrain du quai de la gare, où doit être construite la Bibliothèque de France – Relogement transitoire en novembre
  • 1992 – juin à septembre , marche des sans logis : Les sans logis réprimées dès qu’elles installent un campement entament une marche des églises, accueillies chaque soir dans des lieux de cultes (églises et temples) . Un relogement est mis en place en septembre.
  • 1993 –  Mars à septembre : DAL réquisitionne le 41 avenue René Coty, Paris 14e appartenant à la Ville de Paris. L’Abbé Pierre le 24 septembre vient demander la réintégration des familles, expulsées juste avant que la Cour d’Appel ne rende une décision leur accordant 6 mois de délais .  L’Abbé et le DAL se rendent à Matignon en soirée, et obtiennent le relogement des expulsées et l’arrêt des expulsions sans relogement des immeubles de la Ville de Paris squattés par des sans logis.
  • 1994  – 24 mai : Occupation d’un immeuble vacant de la Banque de France,14 rue Béranger, à République, Paris 3. Relogement après 2 semaines d’occupation
  • 1994 – Juillet : Occupation du 9 rue Condorcet, Paris 9e, appartenant à GDF. Les familles et les chômeurs seront relogés en 2 semaines.
  • 1994 18 décembre : Occupation du 9 rue du Dragon à St Germain des pré appartenant à un grand promoteur (COGEDIM). L’Abbé Pierre, et DAL seront reçu par le premier ministre dans la soirée. Les occupants sont tous relogés  en mars 1996


A partir de la rue du Dragon, des relations régulières sont établies avec l’Abbé Pierre, qui apporte son soutien chaque fois qu’il le peut, afin de dénouer un conflit.

 

  • 2004 – 1er Février il vient soutenir les familles sans logis qui campement sur l’esplanade des Invalides.
  • 2005 Septembre – il apporte son soutien écrit à la résistance qui s’organise contre l’expulsion de nombreux immeubles squattés dans l’est parisien, ordonnées par N Sarkozy, après les incendies meurtriers du Bd Vincent Auriol, de la rue du roi doré, à Paris.
  • 2006 – Août : Il apporte son soutien écrit aux 1000 de Cachan.
Posted in Actualité du logement

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.