Rentrée scolaire difficile, voire impossible pour les enfants sans logis !

Droit Au Logement, à la veille de la rentrée scolaire, tire la sonette d’alarme car de nombreux enfants ne pourront suivre une scolarité normale :

les enfants sans logis, hébergés avec leurs parents dans des hôtels très éloignés de leur école, obligés de faire 1 h à 1 h 30 de transport pour y arriver. En effet, à la suite de la perte de leur logement, ils sont ballotés de département en département par le 115, très souvent en très grande couronne de l’Ile de France et de ce fait doivent maintenir la scolarité de leurs enfants dans leur quartier d’ancrage.

D’autres ont jeté l’éponge, mais risquent alors le placement des enfants, destructeur pour les enfants et les parents et beaucoup plus couteux qu’une réquisition ou que la location d’un logement dans le parc privé (120 à 200 euros par jour et par enfant).

Enfin, nous nous inquiétons de voir de plus en plus de familles avec enfants qui ne sont plus prises en charge, et vivent l’errance et la très grande précarité chaque jour. Les parents sont aussi dans l’impossibilité de mettre leurs enfants dans une école, et risquent aussi le placement.

Cette brutalité sociale et institutionnelle est intolérable, d’autant plus qu’il y a des solutions : 

Mobiliser 100 000 logement tout de suite, c’est possible !

Mobilisation en urgence de 100 000 logements, afin de loger 300 000 personnes, dont la moitié en Ile de France, par l’application de la réquisition des logements vacants, la mise à disposition des HLM et des locaux publics vacants pour une longue durée, et l’intermédiation locative dans le parc locatif privé.

 

Un toit c’est un droit ! 

Tagged with: , ,
Posted in Actualité du logement, Réflexions

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.