Les mal logés et les exclus du logement cher se mettent en mouvement

Dimanche après midi, une marche des DALOs et des sans logis, qui a réuni à Paris plus de 300 personnes, s’est rendue de Palais royal à Solférino pour dénoncer les profits exorbitants des bailleurs privés, et remettre des lunettes et une loupe à Cécile Duflot afin qu’elle constate au plus près les dégâts humains de la crise, suite à la publication du très décevant projet de loi ALUR. La délégation a été bloquée par la police.

De retour à Palais royal, les manifestants ont partagé un repas offert par  “la chorba pour tous”, puis  150 personnes dont une trentaine d’enfants ont campé sur la place, jusqu’à lundi matin, face au Conseil d’État, pour rappeler que les lois les protégeant ne sont pas appliquées, ni respectées.

L’application de la loi de réquisition promise par Cécile Duflot depuis 8 mois à l’heure où de nombreux centres d’hébergement ferment leur porte n’est toujours pas au rendez-vous

Le relogement de 15 000 DALOs supplémentaires en 2013 annoncé par Jean Marc Ayrault dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté est semble t’il resté au stade de la déclaration d’intention

Pourtant, François Hollande s’était engagé  entre les deux tours des Présidentielles à garantir le droit au logement. Or la crise du logement poursuit ses ravages, en témoignent la hausse continue du nombre de sans-abris ou la hausse des loyers, tandis que la crise immobilière s’installe, se traduisant par une baisse dramatique de la construction de logements et particulièrement de logements sociaux.

C’est le moment choisi par le Gouvernement pour poursuivre le dépeçage du Livret A,  source principale de financement pour la construction de logements sociaux, et d’autres grands chantiers d’intérêt général : 25 à 50 milliards d’euros de dépôts des épargnants vont être encore laissés aux banques privées, afin de satisfaire aux normes de Bâle 3, celles permettant de spéculer sur les marché financier.

Nous demandons :

  • L’application et le respect des lois en faveur des mal logés et des sans logis,  
  • Une loi qui favorise leur mise en œuvre, et protège les locataires et les mal logés des abus des propriétaires indélicats,
  • Sortir le logement social de sa marchandisation en cours,
  • La préservation et la reconstitution  des moyens de  financement du logement social, au lieu du pillage en cours.
Posted in Actualité du logement, Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.