1er DALO expulsé à Paris – Raffut devant la préf. de police mercredi 5, 15h

Première expulsion sans relogement
d’un locataire prioritaire DALO à PARIS

Rassemblement / raffut Mercredi 5 avril 15h ,
Place Louis Lépine (sortie M° Cité )

 
Mardi après midi, un locataire d’une résidence Richemond (RIVP), a été expulsé dans le 13e arrondissement, car il ne répondait plus aux critères de cette résidence étudiante.
 
Il avait fait une demande de logement social, puis avait été reconnu prioritaire DALO. Il fait partie de la 1ère  charrette des expulsés. Des centaines d’autres vont suivre …
 
Des centaines de locataires et d’habitants sont donc menacés d’expulsion dans la capitale, sans relogement.
 
C’est pourquoi les habitants menacés d’expulsion  se rassemblent mercredi 5 avril en début d’après midi, avec le locataire expulsé, pour crier leur colère et faire connaître leur angoisse : Stop aux expulsions, relogement !

 
Le DAL exigera :  
·     l’arrêt des expulsions sans relogement,
·     le respect à la lettre de la circulaire gouvernementale du 26 octobre 2012, donnant instruction aux Préfets de reloger les prioritaires DALO au lieu de les expulser
·     le relogement de ce locataire expulsé, et de tout ceux qui suivront …
 

Un toit c’est un droit !

Posted in Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.