Action : contre la menace de régression des droits des locataires et des mal logés annoncée

Menace de grave régression des droits des locataires et des mal logés

Jeudi, le gouvernement présente les grande ligne de son projet de loi logement qui s’annonce brutal, tandis que les attaques sur les APL et le budget social du logement se précisent :

– Le “nouveau” bail Macron de 1 à 9 mois, qui menace de tirer vers le bas l’ensemble des baux, avec risque de suppression de la trêve hivernale, et précarisation maximum des locataires,
– La loi SRU, obligeant les communes riches à avoir 25% de logements sociaux en 2025, pourrait être vidée de son contenu
– La précarisation des locataires HLM, par une remise en cause régulière du bail (tous les 3 à 5 ans)

Sans compter la ponction des APL de 5 euros les trois prochains mois, qui pourrait se monter en 2018 à 50 euros par locataire HLM …

La suppression des aides à la construction de logement sociaux, … Et sans doute de nombreuses autres mesures régressives, comme par exemple l’accélération des expulsions et autres cadeaux faits aux bailleurs privés, aux promoteurs et aux spéculateurs.

Quand au “choc de l’offre” qui ferait miraculeusement “baisser les loyers et les prix de l’immobilier”, c’est une théorie fausse qui ne résiste ni à l’analyse, ni à l’histoire des politiques du logement.

C’est pourquoi, après l’avoir interpellé M. Emmanuel Macron à Toulouse lundi, pour lui demander de “baisser les loyers pas les APL!”, le DAL s’est rendu mercredi au nouveau siège du parti LREM, pour demander :

  • Arrêt des expulsions
  • Baisse des Loyers, pas des APL
  • Réquisitions des logements vacants pour les sans abri
  • Réalisation massive de vrais logement sociaux
  • Droit à un logement stable, décent et accessible, pour tous et toutes !
Tagged with: , , ,
Posted in Actualité du logement, Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.