31 mars : manifestations nationales contre les expulsions et le projet de loi ELAN

 

CONTRE : les expulsions, la baisse des APL le projet de loi Logement (ELAN)

POUR : le logement social et un logement stable, décent et accessible à tou.te.s

 

MANIFESTATIONS nationales

à Paris, samedi 31 mars

15h place du Palais-Royal

 

La trêve hivernale des expulsions prend fin samedi 31 mars, tout comme le programme hivernal d’hébergement des sans abris.

Toujours plus d’expulsions : En 2016, 128 146 jugements d’expulsion ont été rendus et 15 222 familles ont été jetées à la rue par la police et les huissiers, le plus souvent sans hébergement et sans relogement. Leur nom-bre va encore augmenter, car le gouvernement baisse les APL, n’applique pas l’encadrement des loyers et renforce la spéculation et les inégalités (baisses d’impôts, ISF, … )

Des milliers d’hébergés jetés sur le trottoir : Dès le 1er avril, conséquence de la fermeture des hébergements d’urgence, des milliers de sans logis (migrants, anciens expulsés, chômeurs, précaires, …) plus nombreux chaque année, vont être remis à la rue.

Refusant d’appliquer le droit à un hébergement inconditionnel et à une orientation vers un relogement, mesures prévues dans la loi, le gouvernement (J. Denormandie) prétend en pleine vague de froid, que 50 personnes dans toute l’Île-de-France dorment dehors. C’est indigne pour les 5000 sans abris parisiens, actuelle-ment à la rue ou qui seront jetés sur le trottoir le 1er avril !

Violentes attaques contre le logement social : Après avoir réalisé plus de 3 milliards d’économies en baissant les APL, en piochant dans les caisses des HLM, le gouvernement veut les obliger à vendre 1% de leur parc par an, à faire appel à des capitaux privés, loin des besoins locaux.

Le dangereux projet de loi Logement (ELAN) annonce une dégradation encore plus brutale pour les sans abris, les mal logés et les locataires :

– Uberisation des locataires avec la création d’un bail super précaire de 1 à 10 mois dans le privé, qui a toutes les chances de se généraliser et de mettre encore plus de locataires à la merci des marchands de sommeil, … ;

– Mise en place d’un bail HLM révisable tout les 5 ans ;

– Remise en cause de la loi SRU qui oblige les villes de riches à avoir 25% HLM ;

– Nombreuses mesures de soutien aux milieux de la spéculation et de l’immobilier privé ;

– Appui à la métropolisation et à un urbanisme du profit qui chasse les classes populaires de leur quartier (gentrification)

– Dégradation de la qualité et de la conception des constructions neuves ainsi que des réhabilitations…

 

Nous appelons à manifester le 31 mars POUR :

– L’arrêt les expulsions et les remises à la rue, sans relogement ;

– Le respect du droit inconditionnel à l’hébergement jusqu’au relogement ;

– Abroger la circulaire Collomb qui autorise le contrôle des hébergés à l’hôtel et dans les centres ;

– Appliquer la loi DALO et la loi de Réquisition, … ;

▼▼▼

– Rétablir les APL et les aides de l’Etat pour la construction de HLM;

– Cesser la vente des HLM, de leur construction par des promoteurs privés, et de toutes les autres formes de marchandisation du logement social ;

– Interdire les cautions solidaires, les congés abusifs ;

– Encadrer les loyers à la baisse en zones tendues ;

▼▼▼

– Taxer les plus values tirées de la spéculation et des opérations publiques d’urbanisme ;

– Réguler le foncier urbain, préserver et développer le foncier public, au lieu de le vendre ;

– Prendre en compte les habitants lors d’opérations d’urbanisme ;

– Produire massivement des logements sociaux et très sociaux, à loyers abordables, durables, accessibles, à énergie passive, … ;

– Un service public du logement 

 

A l’appel de (premiers signataires) : AC !, ACDL, APEIS, ATTAC, Bagagérue, CAL, CGT, CISPM, CNAFAL, Com. de Mobilisation du Travail Social IdF, COPAF, CSF, CSP 75, DAL, Femmes Egalité, FLC Adéic, Fondation Copernic, FSU, Indecosa CGT, MRAP, MNCP, Résel IdF, SAF, Syndicat de la Magistrature, Union syndicale Solidaires, …

Avec le soutien de : EELV, Ensemble!, NPA, PCOF, PG, …

Posted in Actualité du logement, Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.