Stop aux expulsions! Rassemblement 4 déc 14H place des fêtes Paris

image

IMG_2078IMG_2086

IMG_2089

COMMUNIQUE

Paris le 3 décembre  2013 

 

Expulsion annoncée de 150 personnes

vendredi matin, Paris 19e :

Assez d’expulsions en hiver !

 

Marche des habitants du 58 rue de la Mouzaïa – Paris 19e

Mercredi 4 décembre – 14h, sur place (M° place des fêtes)

Appel à soutien

 

Le Commissaire a annoncé aux habitants, aux artistes et aux associations du 58-62 rue de la Mouzaïa, Paris 19e, que d’importantes forces de police seraient mobilisées vendredi matin 6 décembre, pour expulser les 150 habitants de ce bâtiment occupé depuis un an par le collectif “le bloc”.

L’immeuble est habité par des artistes et des précaires du logement, dans l’objectif de se loger tout en développant une vie culturelle ouverte sur le quartier, avec des associations.

Ancien siège de la DRASS Ile de France, ce bâtiment de 8000 m2 appartient  à l’État, et aucun projet pour l’heure n’est prévu pour réhabiliter ou rénover ce paquebot.

Droit Au Logement dénonce  ce projet d’expulser 150 personnes en plein hiver,  en difficulté de logement, tandis que le SAMU social refuse près de la moitié des demandes de sans abris.

Droit Au Logement demande à la préfecture d’y renoncer, car ou est l’urgence de mettre 150 personnes sur le trottoir, par ce froid ?

Expulser des gens en hiver, c’est la honte !

Jusqu’en 2012, l’expulsion des squatters était excessivement rare. Elle s’est banalisée  à la suite d’une jurisprudence du Conseil d’État en 2012, depuis elles se sont multipliées. 

Historiquement, la trêve hivernale a été acquise par une loi  de 1956 conséquence de l’appel de l’Abbé Pierre. En 1991, le Gouvernement avait fait une première entorse en prévoyant d’expulser les squatters en hiver. Mais comme l’avait à l’époque indiqué le garde des sceaux Michel Sapin au Sénat, suite à l’émoi suscité par cette régression, trois conditions devaient être remplies : sur une décision du juge, l’effraction étant démontrée et commise par les occupants… 

Jusqu’alors les expulsions en hiver étaient exceptionnelles. Elles tendent désormais à se banaliser . Qu’en dit madame Duflot qui a soutenu des squatters, notamment rue de Valencienne ? : cet immeuble appartient à l’État, le Ministère doit intervenir.

DAL et des mal logées de la place de la république 

participe à cette marche et demandent :   

  • L’arrêt immédiat des expulsions durant la trêve hivernale  
  • La suspension de l’expulsion des habitants du 58 rue de la Mouzaïa, et l’ouverture de vrais discussions pour la gestion alternative de ce batiment, par les nombreuses associations qui y sont investies  
  • Le rétablissement de l’intégralité la trêve hivernale dans la loi ALUR  (en cours de discussion).
  • L’arrêt de toutes les expulsions sans relogement
Tagged with: , ,
Posted in Actualité du logement, Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.