AIDEZ LE DAL

image-campagne-donChers amis,

Comme vous pouvez le constater chaque jour, la crise du logement s’aggrave. Loin d’apporter des remèdes efficaces, le Gouvernement piétine et dans certains cas aggrave la situation.

 Par exemple, des expulsions sans relogement sont désormais menées pendant la trêve hivernale (squats, bidonvilles). Les structures d’hébergement sont saturées confirmant la hausse du nombre de sans abris. Le nombre de prioritaires DALO non relogés augmente. Les réquisitions promises par la ministre du logement et le premier ministre n’ont pas vu le jour, un an après…

De plus, la loi Duflot se révèle très décevante, et n’apportera pas beaucoup de progrès aux millions de mal logés que compte notre pays, et aux locataires.

 Le DAL, pour obtenir le respect des droits des mal logés et des sans logis, notamment des familles qui ont fait appel à l’association, a installé le 14 octobre un campement place de la République à Paris, avec un collectif de 300 familles mal logées et sans logis .

Malgré le caractère pacifique et légal de la manifestation, la violence policière s’est abattue sur les familles et les militants le 19 octobre. 10 mères de familles ont été blessées. Nous avons saisi la justice qui a annulé la décision préfectorale d’interdire et de réprimer la manifestation du DAL

Les négociations ont alors repris, et un engagement de relogement par le ministère du logement a été signé le 29 novembre.

C’est une victoire, dont il faudra suivre avec vigilance sa mise en œuvre.

 Dans les régions, la mobilisation se poursuit activement, particulièrement aux cotés des familles sans abris, afin de faire appliquer le Droit à l’hébergement, jusqu’à un relogement. Des réquisitions citoyennes sont menées régulièrement.

 Nous demandons toujours au gouvernement de lancer un plan d’urgence pour mobiliser au plus vite 100 000 logements ou locaux vacants, via la loi de réquisition, la mise à disposition de locaux publics, ou la location du parc locatif privé en intermédiation locative.

Nous restons très mobilisés sur la loi Duflot, afin qu’elle apporte des progrès réels pour les mal logés et les sans toit, pour une baisse des loyers de 20%, pour qu’elle renforce les droits des locataires et l’application de la loi de réquisition. Nous avons déjà obtenu quelques améliorations mais qui peuvent être remise en question avant la fin de l’examen législatif.

 Toujours sur la brèche, en action au quotidien, Droit Au Logement a besoin de votre soutien pour poursuivre son combat. Merci par avance de votre contribution solidaire.

Jean -Baptiste Eyraud

vous pouvez payer directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don, après le versement de la commission banquaire.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.

Posted in Actualité du logement, Campagne

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.