MALI : Exigeons la libération des 4 militants pour le droit au logement

Logo No-vox drapeaulogoDALjaune moyPièce jointePièce jointe

MALI : Non à la répression

Exigeons la libération des 4 militants

pour le droit au logement et à la terre

Paris, le 18 mars 2015

 

Depuis lundi, le 16 mars, 4 responsables de l’UACDDDD (Union, membre du réseau No Vox et de la CMAT) ont été arrêtés, puis transférés à la prison centrale de Bamako.

    Leur arrestation a eu lieu alors qu’ils repartaient du Tribunal où ils étaient simplement venus assister pacifiquement avec les habitantEs du quartier au procès en appel des spéculateurs immobiliers (condamnés lors d’une première audience à 36 mois de prison) pour la destruction de 305 maisons dans le quartier de Kalabambougou.   

    Soungalo Koné, Président de l’UACDDDD, Massa Koné, secrétaire aux relations extérieures, Abdoulaye Koné, membre du bureau de l’UACDDDD et Youssouf Diané, membre de l’UACDDDD, qui avaient vu leurs maisons être démolies, doivent être jugés lundi. On les accuse un trouble à l’ordre public et outrage à magistrat. En réalité, par cette arrestation injustifiée et arbitraire, on veut faire payer à l’UACDDDD qui regroupe près de 200 associations de base d’habitantEs de quartiers, villages, vendeuses des marchés, travailleuses domestiques… son engagement pour les droits à la terre, la maison, au travail digne pour touTEs.

Face à cette grave attaque du mouvement social, la solidarité s’impose !

Nous exigeons la libération immédiate des 4 militants et l’arrêt de toutes poursuites contre eux.

Rassemblement de soutien

Jeudi 19 mars à partir de 17h30

devant l’Ambassade du Mali à Paris,

89 rue du Cherche Midi, M° Vanneau.

 

Vous pouvez aussi envoyer un fax pour demander leur libération à l’ambassade du Mali à Paris : 01 45 48 55 34 ou par mail : assistante@ambamalifrance.fr

Contact : no-vox@no-vox.org

_______________________________________

2014-04-01-713-site

 

Convergence Malienne contre les Accaparements des Terres

 

 

Communique suite à l’arrestation et emprisonnement des 4 militants de l’UACDDDD

 

C’est avec stupéfaction que nous vous informons que les quatre (04) militants de l’UACDDDD arrêtes, ont été conduits à la maison d’arrêt centrale de Bamako vers 16h avec un mandat de depôt mentionnant les motifs “trouble grave a l’ordre public et outrage à magistrat “, selon nos informations. Un jugement sera attendu le lundi 23 mars 2015 au tribunal de la commune VI.

Pour rappel, le President de l’UACDDDD et aussi de la CMAT, Soungalo Koné, Massa Koné secrétaire aux relations extérieures, Abdoulaye Koné membre du bureau et Youssouf Diané ont été arrêtés hier lundi 16 mars 2015 pour avoir assisté, comme d’autres, à une audience publique a la Cour d’Appel de Bamako.

Malgré, les démarches entreprises par les avocats, nous estimons que l’emprisonnement des 4 militants s’apparente à un acharnement judiciaire et une chasse aux sorcières. Dans tous les cas, ce qui est inadmissible c’est qu’ils restent en prison !

C’est pourquoi nous exigeons la libération immédiate et sans condition de nos camarades arrêtés sans fondement.

Tant que l’acharnement sur tous ceux et celles qui subissent des violations des droits humains, à qui sont accaparés terre, maison, eau, ressources naturelles, nous devons continuer à nous mobiliser et à lutter tous ensemble pour la dignité et le respect des Droits de la personne humaine et de la vie.

Se mobiliser contre l’injustice est un devoir citoyen, réagissons pour la libération des camarades victimes de règlement de compte.

Contacts:

Email: infoscmat@gmail.com / chantal.jacovetti@wanadoo.fr

Tel: +223 76 41 55 86 / 63 66 35 39 / 62 77 01 71

Bamako, le 18 mars 2015

Le Président

Tagged with: , , , , , ,
Posted in Actualité du logement, Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.