La baisse du taux du livret A menace l’épargne populaire!

IMG_9912

PFLMS

PLATE-FORME LOGEMENT DES  MOUVEMENTS SOCIAUX

http://contrelelogementcher.org

Logement : ACDL,  AFVS, Bagagérue, CAHL 94, CAL, Copaf, CoL3e, CoL14e, CSF, CGL, DAL…  

Syndicats: CGT,  FSU, Sud Santé Sociaux, SAF, Syndicat de la Magistrature, UNEF, Union Syndicale Solidaires, USP …

Solidarité : AITEC, Advocacy, ATTAC,  AC !,  CNAFAL, Fondation Copernic, MRAP …

______________________________________________________________

COMMUNIQUÉ  

22 juillet 2015

La baisse du taux du Livret A menace l’épargne populaire!

Agissons ensemble pour le Livret A, l’épargne populaire et le logement social, marchons:

jeudi 30 juillet, à 12h30, Place du Palais Royal

(Marche vers la banque de France,  la fédération des banques françaises, et une représentation gouvernementale)

 

La  Plate forme logement des mouvements sociaux, et les signataires ci-dessous,  dénoncent  la décision du ministère des Finances de réduire le taux du livret A à 0,75%, suite à la campagne menée par le Directeur de la Banque de France Christian NOYER, en faveur des banques. Cette campagne est appuyée par Christine LAGARDE du FMI et auteure de la 1ere loi de dérégulation du Livret A.
 

Cette décision aura pour effet d’accélérer le mouvement de décollecte sur le Livret A qui  a déjà perdu 10 milliards d’Euros en 2014. … Un nouveau cadeau pour les banques, qui lorgnent sur les 260 milliards de dépôts du livret A   !

Cette baisse serait la conséquence d’une formule de calcul qui prend en compte la faiblesse de l’inflation. Or en 2012, C. NOYER qui milite depuis longtemps pour la baisse des taux, voire la liquidation du Livret A avait obtenu que le taux du Livret A reste à 2,25%, au lieu d’être relevé  à 2,75%,  selon la même formule de calcul …  

L’INSEE annonce que la croissance devrait remonter en 2016 à 1,5%, et donc entrainer une nouvelle hausse du taux d’intérêt. Plutôt que de lisser les taux, ils ont préféré prendre le risque d’une décollecte massive du Livret A…

Les tenants de la baisse ont été ralliés récemment par PR LEMAS Directeur de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), “au nom”  de l’intérêt des bailleurs sociaux, qui selon la CDC font des économies conséquentes sur le remboursement des emprunts lorsque le taux du Livret A baisse. Une économie de 340 millions d’euros aurait été obtenue en 2014, suite à la baisse du taux de 0,25%, dont les locataires HLM n’ont évidemment pas vu la couleur.

La PFLMS rappelle qu’une nouvelle décollecte menace les capacités de financement du logement social et des besoins d’intérêt général (transports en commun, université, hôpitaux, ..). Elle ne profitera ni aux classes populaires qui y placent leurs économies et celles de leurs enfants, ni aux locataires HLM, qui n’ont jamais vu leur loyer baisser malgré la baisse quasi ininterrompue du taux du Livret A depuis 1981.  

Le livret A, principale source de financement pour la réalisation de logements sociaux est déjà affaibli par une  ponction  d’environ 50 milliards au profit des banques (loi LAGARDE – 2009). C’est prétendument pour financer les PME et les travaux d’isolation de l’habitat privé, sans contrôle… On ne sait pas non plus quel usage est fait des 100 milliards du LDD déjà laissés aux banques pour la même mission ...  Il faudrait aussi un vrai contrôle démocratique.


La plate forme logement des mouvements sociaux, et les signataires ci-dessous demandent au Gouvernement :

  • de renoncer à baisser le taux du livret A, car la menace de décollecte massive doit être prise au sérieux
  • la restitution à la CDC des 50 milliards issus du Livret A détenus par les banques pour financer des  travaux de relance économique : HLM, environnement, santé, éducation, transports en commun, services publics …
  • Le doublement du plafond du livret A, selon la promesse de campagne de François Hollande. Depuis 5 ans, il est passé de 15 300 à 22 950 € ;  il devrait être à 30 600 €.
  • de préserver et augmenter les aides à la pierre pour réaliser des HLM, car C. ECKERT délégué au budget, a annoncé son intention de les réduire …
  • De renoncer à économiser sur les APL, car les locataires souffrent de l’inflation des loyers et des charges courante
  • De baisser les loyers HLM en revalorisant les APL et en renégociant la dette des bailleurs sociaux, et de produire 200 000 vrais logements sociaux par an à 4 à 5 € le m2.
  • De baisser les loyers privés dans les grandes agglomérations en durcissant la loi ALUR.

                 

Les banques et les spéculateurs n’auront pas la peau de l’épargne populaire,

 du logement social et des investissements d’intérêt général !

1ers Signataires :

Plate forme logement des logements sociaux :

Logement : ACDL, Advocacy, AFVS, Bagagérue, CAHL 94, CAL, Copaf, CoL3e, CoL14e, CSF, CGL, DAL…  

Syndicats: CGT,  FSU, Sud Santé Sociaux, SAF, Syndicat de la Magistrature, UNEF, Union Syndicale Solidaires, USP …

Solidarité : AITEC, ATTAC,  AC !,  CNAFAL, Fondation Copernic, MRAP …

Ainsi que: Droit devant ! , Collectif pour un pôle public financier au service des droits,…

Avec le soutien de: Ensemble!, Parti de Gauche,…

Tagged with: , , , , , , , , , , , ,
Posted in Actualité du logement, dalhlm, Luttes, Réflexions

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.