Attentats: les sinistrés de St Denis demandent leur relogement

IMG_6818

COMMUNIQUE

Paris, le 25 novembre 2015

Suite à la garantie par le Préfet de Région que l’ensemble des personnes évacuées, habitantes de l’immeuble, seront relogés et après vérification que l’ensemble des habitant-e-s ont une solution d’hébergement, jusqu’à leur relogement sur 3 hôtels et résidences de Saint Denis avec cuisine ou bons alimentaires, les habitant-e-s ont quitté le gymnase pour rejoindre leur hébergement.

Les habitant-e-s et le DAL, qui seront tenus informés de toutes les évolutions, restent vigilants et continuent la lutte !

COMMUNIQUE

Paris mardi 24 novembre 2015

Les victimes collatérales de l’assaut contre les terroristes de la rue de la République/Corbillon à St Denis, demandent des assurances de relogement

 

DAL a été appelé à l’aide par les sinistrés de la rue de la République/Corbillon, à St Denis, évacués à la suite de l’assaut contre les terroristes qui a eu pour conséquence de rendre leurs logements inhabitables.

Depuis mercredi une centaine de personnes, dont 20 enfants, sont hébergées dans le gymnase Baque, rue Elsa Triolet, par la Mairie qui vendredi avait dénoncé l’inaction de la Préfecture pour venir en aide aux “victimes collatérales” de l’assaut policier.

Lundi soir, les habitants ont demandé au DAL de les assister pour défendre leur situation auprès du Préfet de la Seine-Saint-Denis et du Maire, tous les deux présents sur place, pour obtenir :

  • un hébergement dans le secteur jusqu’à leur relogement
  • un relogement en logement social dans les meilleurs délais
  • un engagement écrit pour chaque ménage
  • une cellule de suivi avec les représentants des victimes et leur soutien

Un habitant, blessé au bras par un tir de la police, sans papier, s’est vu délivrer une “obligation de quitter le territoire” sur son lit d’hôpital. Il a finalement été débarqué par une ambulance au gymnase, à sa sortie de l’hôpital, sans autre forme de procès.

Les habitants n’ont pas reçu ce soir les engagements sérieux de relogement. Ils sont maintenus dans le gymnase.

___________________________________________________

Dans le cadre de l’État d’urgence, alors que les Préfectures autorisent les marchés de Noël, les fêtes foraines et autres activités mercantiles qui rassemblent des foules, le Gouvernement interdit :

– les manifestations et rassemblements revendicatifs, pour la défense des droits.

– les soupes populaires

DAL dénonce les atteintes intolérables à la liberté de manifester, et à bénéficier d’un repas chaud quand on est à la rue, et soutient le rassemblement pour la liberté de manifester, jeudi prochain à 18h place de la République.

Tagged with: , , , , , , , , , , , , ,
Posted in Actualité du logement, dalhlm, Loi DALO, Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.