ROUEN – Réquisition d’un ancien EHPAD

Rouen, le 09 août 2018

COMMUNIQUÉ

Le Tribunal d’Instance de Rouen a rendu sa décision ce mercredi 8 août concernant l’occupation de l’ancien Ehpad du Hameau des Brouettes par 160 sans abris : il accorde deux mois de délai pour évacuer le lieu. Une déception pour les avocats et les associations comme le DAL engagées aux côtés de ces démunis.

Ces deux mois doivent permettre de trouver une solution satisfaisante d’hébergement de tous ces personnes afin qu’elles ne retournent pas à la rue.

 

ROUEN

4 juillet 2018

Il faisait chaud ce lundi après-midi dans la salle du T.I., mais les nombreuses personnes venues soutenir les occupants de la Garenne, ancienne résidence de personnes âgées et les associations qui les aident, le Réseau Soutien Migrants,  le DAL (Droit au Logement) – comité de Rouen, l’association LGBT ont attendu patiemment le jugement en référé. La Mairie demande l’expulsion des 160 personnes, occupant illégalement l’immeuble en raison de la sur-occupation effective et les nuisances pour le voisinage et le  risque  de perte financière pour la commune dont le conseil municipal a acté la vente jeudi dernier lors de sa dernière réunion.
  
Les avocates de la défense ont bien défendu le droit à l’hébergement de toute personne en situation régulière ou pas et ont demandé au tribunal de faire passer le droit humain devant le droit économique.

il faudra attendre le 8 août prochain pour connaître le délibéré du tribunal ; en attendant cette décision, les occupants vont continuer à gérer avec l’aide des soutiens le lieu et pouvoir continuer à faire toutes les démarches pour faire reconnaître leurs droits.

 

 

ROUEN

6 juin 2018

Jeudi dernier, la préfecture a daigné recevoir une délégation d’occupants et de leurs soutiens mais après à peine une demi-heure d’échanges, le directeur de cabinet de la préfète a mis un terme brutal à la réunion, prétextant la brutalité des propos tenus par l’un des soutiens; cela n’était qu’un prétexte.

Depuis une assignation en référé est arrivée et la comparution se tiendra demain jeudi 7 juin à 9h au TGI de Rouen. La Mairie de Rouen demande l’expulsion des occupants le plus rapidement possible. Elle tentera une nouvelle fois de convaincre les familles de partir avant l’intervention de la

force publique ce soir puisque elle propose une nouvelle réunion à l’hôtel de ville.

 

ROUEN

28 mai 2018

L ‘occupation de l’ancien EHPAD est dans sa 10ème journée. 160 personnes a la rue s’organisent pour faire vivre ce lieu, avec le soutien de plusieurs assos, syndicats et organisations politiques. Un huissier de justice est bien entendu venu faire un constat d’occupation illégale.

Une délégation a été reçue enfin jeudi dernier à la mairie puisque la ville est propriétaire du bâtiment. La mairie souhaite vivement que le lieu soit libéré rapidement, sans avoir besoin de demander l’expulsion des occupants. Elle appuie la demande d’entrevue avec la préfecture. En effet, une cinquantaine de personnes sont des primo-demandeurs d’asile sans aucune prise en charge de l’Etat et une trentaine de jeunes étrangers non accompagnés livrés à eux-même par le Département.

Jusqu’à ce jour, la préfecture n’a pas répondu à la demande de rdv.

 

ROUEN

19 mai 2018

 

Sous un beau soleil, le DAL a soutenu une manifestation contre les expulsions, le non-logement et/ou le non-hébergement de près d’une centaine de personnes étant à la rue tous les soirs: jeunes sans travail, migrants, familles avec enfants en situation irrégulière que le 115 n’arrive pas à héberger, jeunes étrangers mineurs ou jeunes majeurs sans aucune solution de logement et de suivi social.

Après un court trajet sur la rive gauche, une ex-maison de retraite appartenant à la ville a été investie et près de 50 personnes vont pouvoir bénéficier d’une chambre privée. En effet, l’immeuble comprend près  de 40 chambres. Il serait en vente.

La presse locale ( papier et TV) a couvert la manifestation.

Pour le moment, les forces de police présentes n’ont pas eu ordre d’intervenir; nous restons vigilants bien sûr et vous tiendrons informés de suites de cette réquisition.

 

Un toit c’est un droit! Un toit c’est la loi!

 


ROUEN

22 mai 2018

L’ancienne EHPAD appartenant à la ville de Rouen est toujours occupée ;  les 42 appartements libres depuis plus de deux ans permettent à des familles du DAL, des migrants  à la rue ainsi que des jeunes mineurs  étrangers dans la galère de trouver un peu de répit. Près de 140  personnes sont logées ce soir, décompte fait lors de la réunion des familles et soutiens de 18 h.  Le DAL est toujours bien entendu soutien  de cette initiative, qui permet de démontrer le nombre important de personnes à la rue tous les soirs.

Demain, une délégation des occupant sera présente à la manifestation de la Fonction Publique. Une demande d’entrevue avec la municipalité sera  faite pour exiger la réouverture des vannes d’eau publique et que le  maire de Rouen appuie la demande de réquisition officiellement auprès de  la préfecture.

Une conférence de presse a été également actée pour jeudi matin.

Posted in Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.