Résistance aux expulsions à Paris [+vidéos]

COMMUNIQUÉ
Paris le 9 octobre 2018 

                                   

Avant la trêve hivernale, les expulsions pleuvent

 

La trêve hivernale approche, les dispositifs d’hébergement sont saturés, y compris pour des familles avec enfants, des femmes et des hommes âgés, mais le nombre de personnes qui ont reçu un avis d’expulsion avec concours de la force publique est en hausse dans les permanences du DAL…

 

Pas d’expulsion, relogement : des piquets anti-expulsion

Face à ces menaces de mise à la rue, les militantEs et adhérentEs du DAL ont mis en place des piquets, comme au début avril, où 4 locataires avaient ainsi été relogés sans être expulsés .

 

Une expulsions repoussée

Une famille avec 2 enfants a obtenu la suspension du concours de la force publique dans le 18e , car le DAL, avec les voisins, des parents d’élèves et enseignants de l’école voisine, étaient sur place chaque matin dés 7h depuis le 1er octobre. La bonne nouvelle est tombée dans la journée de Lundi.

 

Jacques M. y a passé sa vie : il a été expulsé ce matin

Jacques M. retraité de 67 an est mis à la rue ce matin sans même un hébergement, à la suite également d’un congé vente spéculatif : ses parents y habitaient, il y est né, va-t-il finir à la rue ?

En effet, depuis le décès du propriétaire du 13 Avenue Jean Jaurès, les locataires sont harcelés par ses héritiers qui veulent vendre à la découpe et aux plus offrants …

Jacques M. s’est battu jusqu’au bout contre cette expulsion. La Ville de Paris a placé l’immeuble en préemption renforcée et a relogé une partie des locataires. Jacques M. a aussi reçu une proposition qu’il a acceptée, mais le logement était occupé et indisponible.

Les héritiers refusent de vendre à la ville pour réaliser des logement sociaux, afin ont ils dit, que les logements ne perdent pas de valeur ! …

L’un des héritiers, est locataire d’un HLM de Paris Habitat dans la fameuse résidence Pradier, où les habitants ont résisté contre la vente à la découpe et ont obtenu le rachat par Paris Habitat. Il paraît que cet héritier était très « combatif » dans le collectif … il l’est tout autant pour expulser de vieux locataires et s’enrichir sur leur dos. C’est honteux.

La Mairie de Paris, la préfecture de police étaient au courant de la situation, et hier encore, la Ville s’était engagée à demander la suspension. Apparemment il n’en a rien été… Après avoir manifesté devant la préfecture de police, le DAL s’est rendu devant la mairie du 19e en soutien à Jacques.

 

Droit au logement exige :

  • Le relogement immédiat de Jacques M, et son hébergement décent en attendant.
  • L’arrêt des expulsions et le relogement préalable des locataires et habitants menacés
  • L’interdiction des congés ventes, la taxation des profits spéculatifs et la baisse des loyers
  • Le respect de la loi DALO, du droit à l’hébergement, et la réquisition des logements vacants
  • La réalisation massive de HLM à bas loyer, l’arrêt de sa marchandisation et le relèvement des APL

 

Un toit c’est un droit !

 

Paris 19e – Jacques a été expulsé!

Paris 19e – Réaction DAL à l’expulsion de Jacques

Posted in Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.