Noël de lutte pour le logement – rdv 25/12 à 15h au min. du Logement – PHOTOS

Le 25 décembre, jour de Noël, les familles sans logis, mal logées et locataires du DAL, environ 150 personnes, rassemblées devant le ministère lu Logement, avenue de Ségur, ont remis au ministre Denormandie en cadeau: une boîte de cafards, des cornes d’ELAN, une couverture de survie  lui rappelant que “la rue c’est la mort à petit feu”, une assiette “ça nous coûte un pognon de dingue” en référence aux APL, …
 
 
————————

A TOULOUSE , Le Père Noël du DAL amène des cadeaux pour 140 pitchounes!

https://mailchi.mp/1b1599deb02c/des-bonbons-ou-un-toit-263497?e=099f24aac0

————————
 
 
COMMUNIQUE
Paris le 23 décembre 2018

Noël pour les sans logis, les mal logés, les locataires,

C’est pas la fête, c’est la lutte !!

RV Mardi 25 décembre à partir de 15h

Sous les fenêtres du ministère du Logement

20 av. de Ségur – M° St François Xavier (n°13) ou Ségur (n°10)

 

Cette année ce n’est pas le père noël, mais le père fouettard qui a offert ses méchants cadeaux aux sans logis, aux mal logés et aux locataires …
 
– APL : économie de 3,5 milliards d’euros imposée aux locataires et aux HLM grâce à la baisse et au gel des APL, à la ponction sur les loyers HLM, au calcul des ressources sur les 3 derniers mois, à la suppression de l’APL accession, et d’autres grosses ficelles qui ont pour effet de diminuer le pouvoir d’achat des locataires, des accédants, de fragiliser le logement social et de dégrader les conditions de logement des locataires HLM ..
 
– La funeste loi ELAN qui s’attaque au droit à un logement stable des locataires, encourage les ventes de HLM, accélère l’expulsion des plus fragiles, attaque le droit au logement des handicapés, marginalise les architectes, annonce une dégradation de la qualité des logements produits, soutient la spéculation et l’éviction des classes populaires loin des centres villes…
 
– Cette brutalité accentue la violation du droit au logement, dont le DALO et le droit à l’hébergement .., renforce le nombre de sans abris, d’expulsions locatives, la spéculation immobilière et foncière et affaiblit la production de logements en général et particulièrement de logements sociaux …
 
Trop de locataires et d’accédants n’ont plus rien lorsqu’ils ont payé leur loyer ou leurs traites, premier poste de dépense des ménages, et les autres charges fixes. Le mouvement actuel de révolte contre la vie chère, rassemblé notamment autour des gilets jaunes vient aussi du logement cher. De plus il subit une répression impitoyable, dont l’intensité est inconnue en France depuis plus d’un demi siècle !
 

C’est pourquoi DAL déposera au ministre du Logement des cadeaux illustratifs de ses coups bas portés contre le droit au logement !

 
– Baisse immédiate des loyers et taxation des profits immobiliers et fonciers !
– Rétablissement intégral des APL, pour atteindre un taux d’efforts net maxi de 20% !
– Réalisation massive de vrais logements sociaux !
– Respect du droit à l’hébergement, du DALO, du droit à un logement stable et décent !
– Application de la loi de réquisition,
– Arrêt des expulsions et de la répression des mouvements sociaux !…
– Relogement des 250 du collectif des Oubliés du Logement en lutte depuis le 4 juillet !
Tagged with: , , , , , , , , , , ,
Posted in Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.