La Ville de Neuilly doit loger dignement les locataires de la cité indécente, et les traiter avec égard.

Les locataires de la cité de logements sociaux du 167-169  Av Charles de Gaulle, à Neuilly n’en peuvent plus de vivre dans des logements indécents, propriété de la ville de Neuilly dont le gestionnaire  est une SEM de la Ville.

Derrière le théâtre municipal se cache une cité de 148 logements, par laquelle on accède en passant dans un long passage étroit et couvert, long  d’une quarantaine de mètres ou  bout duquel on découvre ces logements sociaux décrépis, grisâtres, laissé  sans travaux de réhabilitation depuis leur construction.

Les fenêtre en bois d’origine fuient, pas de double vitrage seulement une vitre fine, des fuites dans de nombreux logement, des cafards et des rats, parfois des excréments …

Le Journal le Monde révèle aujourd’hui au grand public les maux de ces locataires HLM de “la ville des riches”, qui connaissent les maux des habitants de logements indécents, vivant habituellement dans le parc locatif privé des municipalités populaires …. Nous sommes dans la ville où le revenu moyen est le plus élevé du pays, et dont les mœurs les coutumes et les travers ont été si bien étudiés par les sociologues Monique et Michel Pinçon-Charlot

En mars 2012 Droit Au logement avait manifesté dans Neuilly et avait dénoncé notamment l’état d’abandon dans lequel les différents Maires qui se sont succédés dans cette ville avaient délaissé ces logements sociaux, petite enclave populaire caché au milieu de cet océan de richesses, destinée à loger la main d’œuvre dont la commune à besoin.

Depuis, (1er janvier 2013) la ville a “conventionné” ces logements municipaux, leur ouvrant le statut de logements sociaux, préalable indispensable pour être comptabilisés comme tels, dans cette ville qui en compte 4%, au lieu des 20% prévus par la loi.

Cette situation est d’autant plus inadmissible que les locataires payent leur loyer régulièrement, qu’il s’agit souvent du personnel municipal ou de retraités ayant passé leur vie au service de la ville et de ses très riches habitants. Quel traitement et quels remerciements pour leurs bons et loyaux services !

Les locataires en ont assez et se sont décidés à défendre leurs droits, devant tant de mépris et d’indifférence, car pendant que les maires successifs laissent inexorablement tomber cette cité en décrépitude, un nouveau et somptueux projet culturel voit le jour, et des logements sociaux pour classes moyennes aisées sont édifiés …

DAL apporte son soutien aux habitants et restera à leur coté pour exiger la justice et le respect des obligations légales qui s’imposent à la Mairie de Neuilly et à la SEMINE, en matière de gestion des logements sociaux :

  • Changement de toutes les fenêtres et des portes palières 3 points  
  • Sécurisation et fermeture des voies d’accès à la résidence par des portails,
  • aménagement des accès pompiers, des accès pour les handicapés et
  • mise au normes des compteurs et installations électriques, et remplacement des sanitaires  
  • réfection des logements abîmés par le manque d’entretien du bailleur,
  • réfection des façades,
  • rattrapage du retard accumulé depuis plus de 40 ans … En violation des obligations pesant sur chaque bailleur


DAL et les locataires demandent au maire de rectifier le tir, de prendre une délibération afin de faire réaliser ces travaux dans les prochaines semaines, de rencontrer  l’association des locataires et le DAL, et de traiter avec plus d’égards ses locataires même s’ils ne sont que de modestes salariés  …

Et si jamais, il venait à l’idée au Maire de détruire cette cité, nous le mettons en garde tout de suite : relogement de tout les locataires dans la commune, à surface et à loyer équivalent … Le contraire serait trop injuste.

Les locataires préparent  des recours juridiques pour faire valoir leurs droits , et nous les appuyons.

Dimanche une nouvelle distribution de tracts est programmée au marché Sablon, à Neuilly à  de 11h à 13h.

Ce scandale rappel la nécessité d’améliorer la protection des locataires, face aux bailleurs “indélicats”, notamment sur les procédures de logements indécents ou indignes.

Un Logement stable et décent pour tous !

Posted in Actualité du logement, Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.