COMMUNIQUE – Fin de l’Euro = expulsions locatives en hausse

COMMUNIQUE
Paris le 11 juillet 2016

Fin de l’Euro = expulsions locatives en hausse
Arrêt immédiat des expulsions, relogement !

Les témoignages de familles qui doivent être expulsées à partir du 11 juillet se multiplient, l’euro foot à peine terminé. Un hasard ?    
Le collectif “expulsions stop” se mobilise et a installé 2 piquets dès 6H30 ce matin à Noisy le Sec et à Paris 11e, avec des familles solidaires et menacées d’expulsion, des voisins et voisines, des militants de Nuit debout et de différentes organisations.

  • Noisy le Sec (93) (voire communiqué du 10 juillet), un piquet de solidarité est installé devant le 1 rue Paul vaillant Couturier (proche de la mairie). La police n’est pas encore intervenue, mais tourne beaucoup. Le Maire (UDI) en vacance en Thaïlande a tout de même fait savoir qu’il maintient l’expulsion de Mélodie et ses 5 enfants, d’un logement HLM appartenant à l’OPH municipal. Un autre famille est également menacée demain matin. L’expulsion peut avoir lieu encore aujourd’hui à tout moment. RV sur place  jusqu’à 22h ce soir et  mardi matin sur place à partir de 6h30.

Image Noisy 1

Image Noisy 2

  • Paris 11e Bd Voltaire, un couple avec 2 enfants, prioritaires DALO depuis 3 ans, n’ayant reçu aucune proposition de relogement a aussi reçu le concours de la force publique. Informés qu’ils seraient expulsés à partir d’aujourd’hui. La Mairie du 11e a reçu une délégation. La préfecture de police,  la préfecture de région, et le ministère du logement ont été informé. D’autres familles menacées se sont manifestées dans le 11e.

image 11e

Les piquets reprennent demain matin à 6h30.

Ils pourraient s’étendre à d’autres familles menacées, du collectif “expulsions stop”.

    
   COMMUNIQUE

10 juillet 2016

Stop à l’expulsion de Mélodie A et de ses 5 enfants
RV Lundi 11 Juillet à partir de 6h30
devant la Mairie de Noisy le Sec (93)

C’est l’été, les expulsions locatives s’intensifient
Action du collectif  “Expulsions STOP”

Des familles menacées d’expulsion , ou déjà expulsées, se sont regroupées dans un collectif DAL   “expulsions STOP”, pour aboutir à l’arrêt des expulsions, et si besoin au relogement préalable des personnes menacées.

En effet, beaucoup de ménages ont reçu le concours de la force publique et doivent quitter les lieux depuis début juillet, ou dans les semaines à venir.

Elles vous donnent RV lundi matin, devant la mairie de Noisy le Sec (93) à partir de 7h avec des habitants et voisins solidaires, pour soutenir une mère seule avec 5 enfants menacée d’expulsion dès demain  de son HLM pour une dette contractée à la suite d’une séparation, et dénoncer cette pratique brutale et destructrice
Elle habite dans ce logement depuis bientôt plus de 25 ans. Elle a engagé une procédure de surendettement pour apurer la dette. Aucun proposition de relogement, ni même d’hébergement ne lui a été présentée pour l’instant.  

Avec l’été, les expulsions de familles avec enfants, sans relogement , s’intensifient.
Il n’y a jamais eu autant d’expulsions dans notre pays
Le record des expulsion forcées est détenu en France par la préfecture de  la Seine St Denis
Les HLM expulsent de plus en plus de locataires, soit près de la moitié des expulsions.

Tagged with: , ,
Posted in Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.