Enfin! Annonce mobilisation des terrains de l’Etat pour le logt social

dessin DALPetillon

COMMUNIQUE

Paris le 24 juin 2015

   Mobilisation des terrains de l’État pour le logement social :

Il est grand temps !

 

Alors que chaque jour, le pays s’enfonce dans la crise du logement, François Hollande a annoncé que 60 terrains de l’État seraient mobilisés pour construire des logements sociaux.

Droit au Logement rappelle que la réalisation de 120 000 logements sociaux par an est une promesse de campagne, tout comme le respect de la loi DALO, le doublement du plafond du Livret A, l’encadrement des loyers… Ces promesses restent à ce jour non tenues.

Dans le contexte de baisse de la production car le logement est trop cher, il est temps que la relance de la construction passe par le logement social, et non par les coûteuses et injustes mesures en faveur de l’investissement locatif.

L’amortissement Pinel, dernier en date, aide en effet les riches à loger leur famille grâce à des allègements fiscaux … Il n’a pas permis de relancer la production de logement, particulièrement en Ile de France où les manques sont les plus criants. Le plan Valls annoncé en septembre 2014, est donc un échec, qui a au mieux permis au milieu de l’immobilier de ne pas sombrer (serait-ce un mal ?).

Or nous avons en France les moyens de relancer la construction de logements sociaux et de satisfaire les besoins urgents, en attendant que les prix s’assagissent et redeviennent accessibles, car le financement est là : le Livret A engrangé 233 milliards d’euros déposés par 95,5% des français et finance la construction des HLM.

Il est populaire car il est sûr. Même si le rendement est faible et que certains préfèrent des placements plus rentables (mais plus risqués), les prêts aux HLM sont remboursés par des loyers sociaux, donc sans risque.

De plus il est souple pour les classes populaires, car il est “liquide”, permettant de charger ou opérer des retraits à tout moment.

Mais il manque les terrains, et l’annonce du chef de l’État pourrait être un bon signal.

Malheureusement, il faudra attendre quelques années pour en vérifier sa réalisation. De plus de la taille des terrains dépendra le nombre de logements produits.

Le DAL a constaté que sur les terrains vendus par l’état ces dernières années en Ile de France, n’ont été édifiés que 25% de logements sociaux … Il y a donc urgence

Droit au logement, à l’occasion de cette expression du chef de l’État sur la crise du logement, rappelle qu’il devrait honorer ses promesses de campagne  :  

  • réaliser 120 000 logements sociaux annuellement,
  • doubler le plafond du Livret A,
  • mettre en œuvre la loi DALO et de reloger les prioritaires DALO plutôt que de les expulser
  • encadrer les loyers

Droit Au logement s’opposera fermement à toutes les mesures régressives annoncées ces dernières semaines :

  • Non à la baisse des allocations logement sans baisse préalable, à un niveau équivalent durable et règlementaire des loyers
  • Non à la baisse du taux du Livret A, demandée par M. Noyers (Banque de France)  relayée Mme Lagarde (FMI) dans l’objectif de privatiser l’épargne populaire
  • Non a la privatisation du patrimoine public, vendu au plus offrant

De plus DAL revendique :

  • la réquisition  des logements et locaux vacants vacants publics ou privés appartenant à de riches propriétaires
  • l’arrêt des expulsions
  • la baisse des loyers,
  • la réalisation massive de vrais logements sociaux, à 4€ le mètre carré

Un toit c’est un droit !

Tagged with: , , , , , , , , ,
Posted in Actualité du logement, dalhlm, Loi DALO, Luttes

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.