Marche des sans logis et des mal logés : délégation reçue par le min Logement

IMG_2928

COMMUNIQUE

Paris le 17 février 2016 – 19h   

Marche des sans logis et des mal logés : 

Une délégation reçue par la ministre du Logement Emmanuelle COSSE 

Une délégation de 6 personnes a été reçue par la ministre du Logement, à l’issue de la marche des sans logis et des mal logés en cette froide journée de février, et qui a réuni environ 150 personnes, et enfants, en difficulté de logement. 

Les revendications de la délégation ont porté à la fois sur des situations concrètes en île-de-France de mal logés et sans logis mobilisés (collectifs menacés d’expulsion à Athis-Mons, St Ouen, ou sinistrés de l’assaut du RAID à St Denis, expulsions massives dans le Nord, ou de familles syriennes à Toulouse …), et sur des sujets plus généraux.

Mme COSSE manifestement connaît déjà bien les sujets de fond  exposés :

  L ’encadrement des loyers, l’avancement sur des dossiers collectifs concrets, l’expulsion des prioritaires DALO et la mise en œuvre de cette disposition (promesse du candidat HOLLANDE), la hausse des expulsions notamment  en HLM, la baisse brutale des APL pour de nombreux allocataires ces derniers jours, la production de PLS dans les communes loi carencées en logements sociaux, le volet DALO et attributions HLM du projet de loi égalité citoyenneté, ont fait partie des échanges . 

Concernant les réquisitions elle a indiqué qu’elle “cherchera la meilleure réponse” … 

A suivre donc, d’autres contacts seront établis, et la mobilisation des mal logés et des sans logis doit se poursuivre et se renforcer pour peser sur les politiques du logement régressives conduites ces derniers mois.

Revendications présentées à la ministre du Logement : 

· Le relogement des mal logés et sans logis en lutte;

· l’amélioration et la mise en œuvre de la loi de réquisition, afin de répondre à l’urgence des personnes et refugiés sans-abris, et fournir un logement aux familles sans logis hébergées à l’hôtel dans des conditions indignes : 2,64 millions de logements sont vacants selon l’INSEE ; 

· l’arrêt des expulsions sans relogement ; 

· l’amélioration de la loi DALO et DAHO, afin que ce nouveau droit devienne effectif, tout comme le droit à un hébergement d’urgence ; 

· la baisse des loyers et des charges, l’encadrement dans toutes les grandes agglomérations ; 

· le renforcement du droit au maintien dans les lieux pour les locataires, dans le privé comme en HLM ; 

· des moyens de lutte efficients contre les marchands de sommeil et les bailleurs indélicats, qui profitent de leur position dominante ; 

· la réalisation massive de vrais logements sociaux, accessibles aux ménages modestes, et le renforcement des moyens de financement aujourd’hui très affaiblis ;

· la sanctuarisation du logement social et l’abandon de toutes les mesures de marchandisation de ce parc, du Livret A et de l’épargne populaire ; 

· l’arrêt des aides aux investisseurs privés afin de renforcer le financement annuel de 200 000 vrais logements sociaux; 

· la transparence et le plafonnement à 10 fois le SMIC du revenu des dirigeants d’organismes HLM; 

· le renforcement des moyens de défense des locataires, des mal logés et des sans logis.

 

Galerie photo de la manifestation par Jean-Claude Saget:

 https://picasaweb.google.com/101056143108562695304/MarcheDesMalLogeESDesSansLogisEtDesLocataires17Fevrier2016?authkey=Gv1sRgCKXh36CSnavCxAE

 

 

Prochaines échéances

Le 5 mars : rassemblement aux Invalides, pour le 8e anniversaire de la loi DALO

Du 31 mars au 2 avril : mobilisations en France contre les expulsions, qui ont atteint des records en 2015

Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Posted in Actualité du logement, Campagne, dalhlm, Loi DALO, Luttes, Réflexions, Vos droits

Vous souhaitez aider les mal-logés ou les sans-logis et nous vous en remercions.

Vous pouvez faire un don directement en ligne en cliquant sur le bouton Dons en ligne. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant de votre don.

Si vous préférer, vous pouvez :

  • Télécharger l’ordre de prélèvement mensuel, le remplir (ne pas oublier de le signer), nous le renvoyer accompagné d’un RIB. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra l’ensemble de vos prélèvements mensuels.
  • Télécharger le bon de soutien, le remplir et nous le renvoyer avec votre chèque. Un reçu fiscal vous sera envoyé en février de l’année suivante, il reprendra le montant payé.

N’hésitez pas en cas de besoins d’explications complémentaires, à nous contacter, soit par téléphone, ou de préférence en nous laissant un message à travers le formulaire de contact.